Kétane – « La der d’Antoine » – rock – Vendredi 20 octobre

antoineOn ne présente plus le groupe chazellois Kétane qui a déjà maintes fois foulé les planches de la scène de la Farlodoise ! Habitués du lieu, la Farlo c’est un peu leur seconde maison. Mais ce soir une demande un peu spéciale, ce concert étant le dernier du chanteur Antoine qui termine son aventure avec le groupe.

Alors quoi de mieux qu’une dernière festive « à la maison », avec en 1ères parties Onde de Choc et Zoofolie !

Kétane
Chanter la joie, l’amour, la liberté !
Quand Kétane monte sur scène, c’est pour vivre un instant de bonheur, de révolte et de partage. Leurs textes en français prennent vie dans des chansons chaleureusement fredonné autour du feu puis retravailler à la sauce rock pour être joués sur scène. Des rythmes festifs, des sons saturés et du toum-tac ! Voilà comment décrire la musique énergique de Kétane.
Kétane déclame sa rage depuis 2013 avec à son actif une centaine de concerts, un premier EP éponyme (5 titres) et un second EP Anarcoeur (7 titres)
ketane

 http://ketane.wixsite.com/ketane/

Kétane « La Der d’Antoine » + Zoofolie + Onde de Choc – Concert rock
Vendredi 20 octobre – 20h – Participation au chapeau

Publié dans Accueil, Octobre | Laisser un commentaire

« Don’t Try » – Lecture musicale de textes de Charles Bukowski – Jeudi 26 octobre

« Don’t Try » – Lecture musicale de textes de Charles Bukowski

Ce spectacle est un « prolongement » de La Fête du Livre qui a lieu à Chazelles et son territoire du 6 au 14 octobre, avec en point d’orgue le Salon du Livre et ses 70 auteurs présents qui a lieu le samedi 14 octobre à la Chapellerie.
Toutes les infos sur la fête du livre ici : www.fetedulivrechazellesetsonterritoire.fr
Le dépliant avec tout le programme ici

« Don’t Try », l’épitaphe que l’on trouve sur la stèle de Bukowski, a donné son titre à ce spectacle qui entremêle scéniquement un comédien et un quintet de Jazz, le Lyon Jazz Collectif. Poèmes, nouvelles, romans, articles, l’œuvre de Bukowski embrasse tous les champs du possible de la littérature. Et pourtant peu d’œuvres contemporaines comprennent une oralité aussi grande que celle de Bukowski. C’est parce que Buk (pour les intimes) ne s’embarrasse pas des conventions et de l’apparence, son écriture est à l’image de sa vie (et sa ville, Los Angeles), intense, tendue, rugueuse, directe, vraie.

Don't Try 1Charles Bukowski
Né en 1920 en Allemagne, il émigre avec ses parents en Californie dès 1923. Fils unique élevé dans un quartier pauvre de Los Angeles en pleine crise économique, dévoré par des furoncles qui le marquent pour la vie et régulièrement battu par son père, Charles Bukowski découvre l’ivresse assez jeune et il ne la quittera plus.
Enchaînant les petits boulots et les femmes durant quelques années, il finit par devenir facteur, poste qu’il occupe pendant 15 ans, avant de pouvoir vivre de ses droits d’auteur et de ses lectures, à l’aube de ses 50 ans. Son œuvre conséquente a eu un impact considérable sur la littérature moderne. « Journal d’un Vieux Dégueulasse » – 1969 ; « Contes de la Folies Ordinaires » – 1972 ; « Au Sud de Nulle Part » – 1973 ; « L’Amour est un Chien de l’Enfer » – 1977 ; « Women » – 1978 ; « Souvenirs d’un Pas Grand-Chose » – 1982 ; « Hollywood » – 1989…). Bukowski meurt d’une leucémie en 1992.

Don't Try2Le spectacle
Bukowski est l’écrivain américain dans toute sa splendeur, ancré dans la ville des anges (déchus pour la plupart), et aucune musique ne correspond plus à Bukowski que le Jazz, musique américaine, urbaine, faite d’excès et de fulgurances.
Bukowski et le Jazz habitent le même pays, au même moment, il nous semblait donc tout naturel de les associer sur une scène.
La musique de ce spectacle n’est pas un accompagnement des textes de Bukowski, elle n’en
est pas une ornementation, elle en est une partenaire, un compagnon de route. Parfois la musique et la parole de Bukowski se superposent, parfois elles s’enchainent, parfois elles discutent, et toujours elles se subliment l’une l’autre.
Don’t Try fait cohabiter dans un même spectacle, des textes issus de «L’Amour est un Chien de l’Enfer» (poésie), «Les Contes de la Folie Ordinaire» (nouvelles), «Souvenirs d’un Pas Grand-Chose» (roman) ainsi que des extraits issus de différents documentaires consacrés à l’écrivain américain.

« Don’t Try » – Lecture musicale de textes de Charles Bukowski
Jeudi 26 octobre – 20h30 – Spectacle assis

Durée : 1h15 environ – Tarif 8€ – Adhérents 6€
Spectacle accessible dès 15 ans


Publié dans Accueil, Octobre | Laisser un commentaire

RADIX + Ronnie and Tyde – Bal Frappé ! – Vendredi 6 octobre

radixRADIX [bal frappé]

Les deux musiciens puisent leur inspiration dans les folklores réels ou imaginés. Leur répertoire est composé de musiques des Balkans, de compositions personnelles et de musiques traditionnelles Circasienne, Adygéenne et Tchétchène. Arrangées librement et de manière spontanée, elles laissent toute la place à l’improvisation et au partage.

Le facebook
Le site web

Pour écouter :

1ère partie : Ronnie and Tyde
Ronnie and Tyde est un projet né d’une passion commune.
Par l’envie de faire vibrer les ondes organiques des musiques traditionnelles du monde.
Un violon intemporel, multifacette
Une guitare brute et nostalgique
Une voix envoûtante…
Et des percussions qui résonnent comme les marteaux sur les pierres dans les chants d’ouvriers et de prison au Mississippi ou comme les tambours des côtes vénézuéliennes.
Laissez vous emporter dans l’univers complice de Ronnie and Tyde !

Thomas Morin : Violons (violon basse et violon) / percussions
Rebecca Roger : Chant, guitare et percussions.

Ronnie and Tyde + RADIX – Folk / Balkan
Vendredi 6 octobre – 21h30 – Participation au chapeau

Publié dans Accueil, Octobre | Laisser un commentaire

JuJaLula – Duo chanson française – Jeudi 12 octobre

jujalulaOn accueille ce jeudi 12 les soeurs Lucie et Juliette Taffin dans leur duo de chanson « JujaLula ». Il y a chez les sœurs Taffin une complicité contagieuse qui fait entrer par la porte du familier dans l’antre du bizarre.

Juliette, pianiste trompettiste fellinienne et Lucie, accordéoniste solaire et cramée, chantent ensemble depuis l’enfance des chansons.
Parfois sobres et minimales, parfois riches et débordantes, on y reconnaît la gravité du blues, le lyrisme du jazz.

JujaLula nous fait le cœur gros. Comme ces bateaux pirates qui nous délivrent par instant de la gravité, en nous balançant dans les airs, enthousiastes, puis nous rabattent au sol, dans une chute qui heureusement ne fait que frôler l’herbe tendre…

JujaLula chante quelques fois la déception (M. Déconfiture, J’aurais aimé) et même le déluge (Noé), mais cherche toujours une porte de sortie (Le sosie, La douloureuse) : va et vient entre des précipités réalistes vertigineux et des instants magiques d’apesanteur.

Car, formées d’abord au théâtre, les deux chanteuses évoluent sur scène sans filet ; tant dans l’inattendu des textes et des surprises musicales qu’entre les chansons, lorsqu’elles improvisent leurs pantalonnades chorégraphiques et leurs mots doux balancés au public.

Un peu d’histoire…
2016 : sortie du DVD du concert au Forum Léo Ferré
2014 : sortie de l’EP 4 titres Noé.
2012 : sortie de l’album live enregistré au Local à Paris, JujaLula en concert.
2010 : JujaLula enregistre un EP 3 titres Faut voir.
2006 : sortie d’un second album, Chanson ou pas. Parallèlement elles poursuivent toutes
deux des études de philosophie politique.
2003 : sortie d’un premier album, Les filles chantantes. En 2004, à l’occasion d’une résidence au théâtre de Langres, elles travaillent la scène avec Gilbert Laffaille.
2000 : premier concert de JujaLula ; beaucoup de reprises (Ricet Barrier, Claude Nougaro, Jacques Prévert, Jean-Roger Caussimon) et des chansons originales extraites des comédies musicales de Cornelia Taffin auxquelles elles participent par ailleurs (et initialement), comme comédiennes et chanteuses.

15 ans de carrière qui les ont mené notamment en 1ère partie d’Arthur H, d’Alela Diane, de Thomas Fersen, de Nicole Croisille, de Nolwenn Leroy, de Loïc Lantoine… aux côtés d’Yves Jamait, de Jehan, de Christian Paccoud, de Bastien Lallemant, des Femmouzes T….

« Une personnalité réelle qui fait des chansons de JujaLula de véritables créations.» Estelle Romano, le Bien Public

Site web
Facebook

JujaLula – Spectacle chanson française
Jeudi 12 octobre – 20h30 – Participation au chapeau

Publié dans Accueil, Octobre | Laisser un commentaire